Agriculture urbaine : les nouveaux enjeux

La mode est aux cultures sur les toits. Les cultures hors sol ont envahi les agglomérations urbaines et les citadins se mettent au vert. La problématique est la suivante : comment parvenir à mettre en place des cultures saines et durables dans des environnements de plus en plus pollués ?

Les nouvelles méthodes

Il faut partir du principe que l’on a affaire à un milieu qui n’a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant possible d’imiter la nature grâce à des outils, des substrats et des techniques adaptables à ce milieu atypique. Ils reproduisent les conditions favorables à la croissance et à la fructification des plantes.

Hydrozone a conçu une gamme d’engrais, de substrats  et d’accessoires spécialement destinés à la culture urbaine. Ces produits offrent une meilleure protection des plantes et des végétaux contre la pollution. Certains substrats comme le feutre géotextile ou  la sphaigne du Chili, biodégradables et très isolants, empêchent la déposition et la prolifération des pourritures, maladies et nuisibles dans les plantes.

Côté engrais, on optera pour une sélection de produits contenant des extraits d’huiles essentielles (Bio Booster) et des oligo-éléments (Flora Nova Grow), qui favorisent le développement des plantes et la décomposition des matières organiques.

Grâce aux appareils de contrôle du CO2 et de la qualité de l’eau et de l’air, vous pouvez vérifier régulièrement l’état de vos cultures et vous assurer de leur santé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *