Comment bien irriguer ma culture hydroponique ?

L’une des techniques de culture la plus largement utilisés pour l’intérieur est celle de la culture hydroponique. Les raisons de cette utilisation sont à rechercher dans l’économie, et surtout dans l’efficacité et la facilité de gestion du système.

En effet, la culture hydroponique nécessite tout simplement un substrat d’origine artificielle (laine de roche, perlite, argile expansée, etc..) ou naturelle (tourbe, marc, pierre ponce, fibre de noix de coco, etc..) et des conteneurs de différentes tailles et forme.

La solution nutritive est fournie de façon localisée, avec des méthodes d’irrigation caractérisées par un faible volume livré (100-200 ml par plante) et une haute fréquence (jusqu’à 12-16 opérations par jour). La gestion de l’eau est ainsi optimisée, avec une augmentation conséquente de l’économie et de l’éco-durabilité.

Les buses utilisées pour l’irrigation en hydroponie peuvent être de différents types, comme les goutteurs, les asperseurs ou encore les tubes poreux. Chacun d’eux possèdent des caractéristiques de distribution précises, appropriées pour des applications spécifiques.

Dans le commerce existent des modèles de très simple utilisation, où l’irrigation est gérée par une simple clé à minuterie analogique ou à technologie plus avancée, dans laquelle les systèmes de capteurs et cartes électroniques permettent la gestion du système à partir d’un smartphone.

Le micro irrigation en hydroponie est aussi une excellente solution si vous voulez cultiver, à l’intérieur ou sur le balcon, des herbes et des légumes, même hors saison.

Avec juste un peu d’imagination et d’ingéniosité et le tour est joué !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *