Filtre à charbon ou à pollen ?

Disposer d’une culture fait maison en mettant en place une culture hydroponique chez soi est une bonne chose. Reste à éviter que tout l’appartement soit imbibé d’une odeur difficilement supportable à long terme. Zoom sur les deux produits les plus à même d’aérer votre intérieur.

Filtre à charbon…

Ce type de filtre présente l’avantage de filtrer les vapeurs persistantes des zones de culture et des circuits d’extractions d’air. Le charbon actif capte de façon efficace les molécules odorantes au moment où elles se diffusent dans l’air. Ce dernier est ainsi purifié et apte à être rejeté à l’extérieur de votre pièce. Attention au moment de l’achat de ne pas être trop rapide, car il est essentiel que le filtre à charbon soit en adéquation avec la puissance de l’extraction d’air. C’est un véritable renouveau que votre intérieur va connaître.

… ou filtre à pollen

A placer près de l’extracteur ou dans la pièce la plus odorante, un filtre à pollen offre un renouvellement de l’air jusqu’à 3m³ par minute. Son usage est efficace dans des espaces n’excédant pas 70m². Un tel filtre capture de manière efficace résidus de poussières et pollen afin de les sédimenter. Adieu bactéries et effluves persistantes. Avant de décider de débourser une centaine d’euros dans ce produit, testez-le afin d’être certain qu’il est silencieux. Ce qui doit être le cas si le filtre a été conçu ces dernières années.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *