La culture hydroponique en hiver

À l’approche de la saison hivernale, vous avez envie de vous lancer dans une nouvelle aventure horticole baptisée culture hors-sol. A force d’entendre parler autour de vous de l’hydroponie et de ses avantages, vous êtes tenté de l’essayer. Votre seul frein ? Vous ne savez pas comment ça marche. Une petite initiation s’impose alors et, c’est parti pour une expérience florissante et réussie !

La culture hydroponique, c’est quoi ?

La culture hydroponique est tout simplement une méthode culturale d’intérieur qui consiste à faire pousser des plantes, non pas dans un terreau mais dans un substrat, minéral ou organique, inerte et stérile à l’instar des granules d’argile, de la tourbe, des fibres de coco, … Pour combler les déficits nutritifs, le cultivateur doit composer une solution aqueuse riche en nutriments et en sels minéraux à partir d’engrais.

Associée à la culture sous serre, la culture hydroponique en hiver s’avère être la solution idéale aux frustrations potagères et horticoles durant la période de gel et des atmosphères sèches.

De quoi a-t-on besoin ?

 Pour commencer une culture hydroponique en hiver, vous devez d’abord vous procurer une chambre de culture qui servira de lieu de plantation. Vous avez également besoin d’un système hydroponique dont le rôle principal est la distribution de la substance nutritive riche en engrais tel le Master Grower. Il est constitué de pots, de substrats ainsi que d’un système d’arrosage automatique et fermé, fonctionnant de manière passive ou active (table à marées, goutte à goutte). Pour avoir un excellent rendement, un éclairage horticole par une lampe du type HPS est nécessaire. Aussi, vous devez vous équiper des matériels de contrôle du climat, de la chaleur, du pH et de l’ElectroConductivité de l’eau (EC).

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *