L’engrais de vers pour l’hydroponie

L’engrais de vers est fabriqué à base de compost, de fumier de bovin ou de cheval dans lequel ont été introduit des vers de terre. Ces lombrics se nourrissent de la matière dans laquelle ont les a placés, la digèrent et la rejettent. Elle se trouve, ainsi, enrichie de bactéries. Cette flore microscopique participe activement à l’émergence d’hormones favorisant la croissance des plantes. Il est utilisé en agriculture traditionnelle sous sa forme solide, mais il existe également sous forme liquide particulièrement bien adapté à l’hydroponie.

Outre ces mitrobactéries, il contient un grand nombre de sels minéraux indispensables aux plantes. Associé à un autre engrais, il en augmente les performances. Grâce à l’engrais de vers, les racines sont plus denses, le feuillage est abondant et la production de fleurs et de fruits est largement intensifiée, que ce soit en agriculture traditionnelle ou en hydroponie. En semis, il accélère la germination et, à la transplantation, il permet à la pousse de supporter le choc. Il renforce également le système immunitaire des plantes qui résistent, dès lors, beaucoup mieux aux infections et aux maladies.

Parallèlement à l’apport de bactéries, le passage par l’appareil digestif du lombric fait perdre au compost ou au fumier une grande partie de son acidité. L’engrais de vers est donc un produit très efficace qui plus est, ne présente pas les risques de brûlure engendrés par l’utilisation du fumier non transformé. Il est donc tout particulièrement adapté aux jeunes plants cultivés en hydroponie, qu’il soit apporté aux racines ou vaporisé sur les feuilles.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *