Les systèmes de culture urbains

La zone urbaine n’apparaît pas d’emblée comme l’espace privilégié pour cultiver. Dans le même temps c’est en ville que les gens ont pour leur majorité décidé de s’établir. Il est donc logique que la technologie s’adapte, pour mettre en place des systèmes de culture urbains.

Les cultures en hydroponie ont besoin de deux choses primordiales pour se développer.

La première est l’espace. Contrairement à ce qu’on peut imaginer, il est tout à fait possible de leur en offrir en ville. Pour cela il faut se munir d’un minimum de matériel. Il va servir à optimiser le petit coin réservé à la culture. Cela peut prendre la forme de tentes, ou de boîtes dont les composants permettent de préserver la culture à des températures spécifiques. Des modèles peuvent même être suspendus au cas où la place par terre manque. La gamme est étendue en taille et en technicité selon que la culture soit l’œuvre d’un néophyte ou d’un rompu à la main verte.

La seconde chose essentielle est la lumière, qui en zone urbaine peut aussi se révéler manquante. A ce titre, les bons systèmes de culture urbains s’appuient sur une grande diversité. Les plantes bénéficient alors, selon leur type de lumière, d’une puissance d’exposition différente et d’une fréquence gérée par un minuteur performant.

A partir de ces deux fondamentaux de l’hydroponie, il est toujours possible de perfectionner son système d’équipements pour l’humidité, l’arrosage et pour soigner la décoration par des pots design.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *