Pourquoi utiliser un réflecteur de lumière en hydroponie ?

La culture hydroponique a pour définition la culture « hors sol ».

Elle est assurée par différents éléments :
– un substrat minéral ou organique (sable, argile, laine de roche …),
– un apport d’eau, en circuit fermé, contenant des engrais,
– une source de chaleur.

Cette dernière, associée à la lumière, nécessite la mise en place d’un réflecteur de lumière.

Celui-ci aura pour rôle de parvenir à la photosynthèse, permettant ainsi à la plante d’évoluer.

Conjointement, les cycles de lumière et d’obscurité devront être respectés, de même que dans la culture traditionnelle.
Ces cycles permettent de parvenir à la croissance des plantes, à la floraison, à la fructification.
C’est ce que l’on appelle la photopériode.

Le réflecteur de lumière doit également dégager une lumière utile à la photosynthèse. Ainsi, la couleur de cette lumière est prépondérante et vous devrez demander conseil.

D’autre part, afin de s’inscrire dans un processus d’hydroponie efficace, il convient d’être attentif à l’intensité lumineuse produite.
Il est nécessaire de bien la répartir afin d’en faire profiter l’ensemble des plantes.
La distance de l’éclairage avec le sommet des plantes est également un paramètre à respecter.

Ainsi, utiliser un réflecteur de lumière est une acquisition fondamentale dans la mise en place d’un espace de production « hors sol », mais de nombreuses recommandations doivent être prises en compte, afin d’optimiser le processus d’évolution de votre future récolte.
Seul votre conseil en hydroponie saura vous orienter pour l’acquisition de ce matériel et bien entendu sur l’ensemble du pack lié à cette technique.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *