Utilisez des galets filtrants pour votre culture hydroponique !

En culture hydroponique, la récupération de l’eau de pluie s’avère être d’un intérêt économique capital surtout dans certaines régions du monde souffrant de déficit en eau. La purification par l’intermédiaire de galets filtrants est sans aucun doute une méthode particulièrement efficace et économique. On ne saurait conseiller d’utiliser ce type de galets pour une filtration en hydroponie.

L’eau représente sans doute un enjeu majeur pour l’Humanité de demain dans tous les domaines. Dans l’agriculture, l’utilisation optimisée de l’eau est au cœur des développements technologiques des ingénieurs et techniciens d’aujourd’hui. Apporter à la plante la quantité d’eau juste nécessaire à sa croissance en minimisant le gaspillage de l’eau permet de réaliser des économies d’eau considérables. Une autre voie possible et largement explorée est la récupération de l’eau de pluie. Encore faut-il arriver à la purifier en éliminant par filtration les éléments les plus toxiques pour la plante.

Les galets filtrants sont utilisés en filtration hydroponique à la fois pour minéraliser l’eau, pour équilibrer son pH et pour la purifier. Un galet filtrant suffit pour purifier 300 litres en moyenne d’eau de pluie récupérée. Composés de matériaux renouvelables naturels comme les zéolithes ou le lithothamne, les galets filtrants se solubilisent partiellement dans l’eau en très peu de temps -de l’ordre de quelques dizaines de minutes- en formant une écume disparaissant au bout de 24 heures. En adsorbant les différents composés toxiques présents dans l’eau, le galet filtrant agit en débarrassant l’eau de pluie de ses principales impuretés, constituant ainsi une excellente filtration en hydroponie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *